0

En tant qu’employeur, il est courant d’être réticent à l’idée de parler à ses employés de leurs finances. Mais le besoin est criant : plus de 60 % des employés sont anxieux ou effrayés par les finances en ce moment, en grande partie à cause de la pandémie mondiale qui a plongé notre économie dans un bourbier, entraînant un nombre historique de chômage partiel, parfois de licenciements, des congés. Bref, davantage d’instabilité financière !

Mais sachez une chose : vous avez la possibilité d’aider vos employés. Et indirectement votre résultat financier. Dans cette optique, voici 6 étapes à suivre pour mettre en place un programme de bien-être financier (ou de “santé financière” si vous préférez) efficace pour votre entreprise.

1. Connaissez votre personnel

C’est peut être évident pour certain mais vous verrez que pas tant que ça. Le bien-être financier n’a pas la même signification pour tout le monde. Souvent, les avantages offerts sur le lieu de travail ne répondent pas aux besoins des personnes les plus vulnérables financièrement et qui ont le plus besoin de soutien. Comprendre les besoins des employés à tous les niveaux de l’organisation vous aidera à déterminer qui en a le plus besoin et à identifier les solutions les plus appropriées pour votre personnel. Un moyen simple de le faire consiste à réaliser une enquête anonyme auprès des employés, en leur posant des questions sur les domaines où ils sont confrontés à des difficultés financières.

2. Construisez un dossier économique solide

Il est essentiel de disposer d’une analyse de rentabilité claire, compréhensible par toutes les parties prenantes, qui montre l’impact financier et la manière dont le bien-être financier s’inscrit dans la stratégie globale des personnes et des entreprises. Par exemple, si l’enquête révèle que vos employés les plus stressés financièrement considèrent le règlement de leurs dettes comme leur principale priorité, les objectifs du programme doivent s’aligner sur ce résultat et votre analyse de rentabilité doit préciser comment il sera mesuré.

3. Favorisez le changement de mentalité

Parler ouvertement d’argent peut être particulièrement difficile pour ceux qui ont des difficultés en raison d’un sentiment de honte ou d’embarras bien ancré. Si ce tabou n’est pas remis en cause, les plus vulnérables hésiteront à parler de leurs problèmes de finances personnelles. Et puis n’oublions pas qu’on est en France… et les Français n’aiment pas parler d’argent – à commencer par le leur !

Trouvez dans votre équipe des personnes (idéalement des dirigeants ou des managers) qui se sentent à l’aise pour partager la manière dont elles ont pu surmonter des difficultés financières par le passé, et donnez à tous les employés un moyen de discuter ensemble de ces stratégies et de ces expériences.

4. Concentrez-vous sur le progrès, et non sur la perfection

Il peut être difficile de savoir par où commencer, mais gardez à l’esprit que la santé financière de vos employés ne s’améliorera pas avant que vous ne commenciez. Les employeurs qui ont mis en place un programme de bien-être financier significatif ont commencé par s’adresser d’abord aux employés qui en ont le plus besoin, en engageant des conversations plus ouvertes sur l’argent et en élaborant un programme plus large à partir de là. L’essentiel est de commencer quelque part afin d’avoir une base sur laquelle s’appuyer. Cherchez des solutions peu ou pas coûteuses qui réduisent le risque de mettre en œuvre un tel avantage pour la première fois, surtout avec des ressources limitées.

5. Communiquez et sensibilisez

Même les solutions les plus formidables n’auront que peu d’impact si les employés ne les connaissent pas ou ne savent pas comment y accéder. Il est essentiel de disposer d’un plan de communication complet et permanent. Les organisations qui communiquent fréquemment, en utilisant une série de canaux, ont les niveaux les plus élevés d’engagement et de sensibilisation des employés. Assurez-vous de comprendre les préférences des employés en matière de communication et concevez votre stratégie en conséquence.

6. Mesurez l’impact

L’amélioration du bien-être financier de votre personnel demande du temps, ainsi qu’une attention et des ressources continues. Si les patrons ne peuvent pas voir les avantages et l’impact positif du projet, celui-ci risque de perdre sa priorité. C’est pourquoi il est important de convenir dès le départ des critères qui vous permettront de mesurer la réussite. Il peut s’agir du taux de participation, de l’engagement dans le contenu de l’éducation financière, du taux de rétention des employés, des réponses aux enquêtes de satisfaction, etc. Ces critères de mesure doivent faire partie intégrante de l’analyse de rentabilité.


Le chemin de la reprise de notre système économique sera long et il y aura forcément des contretemps en cours de route. Mais la mise en place d’un cadre de bien-être financier dès maintenant profitera à vos employés et à votre entreprise, maintenant et à long terme.

Repérer les signes d’employés victimes de violences conjugales

Previous article

Comment le travail à distance affectera-t-il la culture d’entreprise à l’avenir ?

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *