0

En 2011, seuls 54% des recruteurs pensaient que nous allions vers un marché du travail déterminé par les candidats. Les temps (et les chiffres) ont changé et aujourd’hui, 90% des recruteurs s’accordent sur le rôle crucial des candidats dans tout plan de recrutement. Nous explorons les raisons de ce changement et partageons cinq tendances du recrutement pour 2019. 

Les temps changent, nous sommes en pleine mutation du recrutement. En plus de toutes les nouvelles technologies (IA, automatisation, blockchain, à vous de choisir), le marché du travail s’appuie plus que jamais sur le candidat. 

Dans la guerre des talents, cela fait souvent l’objet de débats : s’agit-il d’un marché dont les candidats détiennent le pouvoir ? Ou est-ce les entreprises ? Mais, selon un rapport récent de MBO Partners, d’ici 2027, 60% de l’effectif seront considérés comme des professionnels indépendants. Ce changement est motivé par les technologies en constante évolution, ainsi que par les nouvelles générations qui entrent sur le marché du travail et qui recherchent une flexibilité et une plus grande vocation dans leur carrière. Ce nouveau talent a soif de pouvoir occuper différents rôles et d’avoir des expériences différentes.

En recrutant pour des postes traditionnels, les attentes évoluées des candidats vont certainement faire bouger les choses. Avec plus de distractions que jamais en raison d’un style de vie de plus en plus numérisé, il incombe à l’employeur de se vendre à un public en demande. Par exemple, dans le secteur de la technologie, nous constatons une aversion accrue à l’égard du processus traditionnel. Au lieu de cela, ce candidat occupé veut un micro-site en un seul clic qui demande peu d’effort.

De plus, les nouvelles générations exigent de nouvelles approches d’acquisition de talents. Par exemple, 77% des membres de la génération Z disent que le niveau de diversité d’une entreprise influence leurs décisions de carrière. Les entreprises devraient chercher à éliminer les biais du processus de candidature au moyen de méthodes de recrutement adaptées.

La balle est donc dans le camp du candidat et les entreprises devront regarder au-delà des stratégies de recrutement et d’engagement traditionnelles pour attirer les meilleurs talents.

Cela fait partie d’une tendance constante en matière de recrutement : 90% des recruteurs estiment que le marché du travail est entièrement axé sur les candidats (contre 54% en 2011). C’est une raison du pourquoi les entreprises qui ne traitent pas leurs employés comme des clients en 2018 finiront par échouer.

Voici les cinq tendances actuelles du recrutement inspirées par les préférences des candidats en 2019 :

1- La reconnaissance de la marque employeur

En résumé, le terme « marque employeur » englobe tout ce qu’une entreprise représente sur le marché du travail. Cela pourrait impliquer une culture organisationnelle, la proposition de valeur des employés et même la réputation de votre entreprise. Des études menées par LinkedIn montrent que plus de la moitié des demandeurs d’emploi effectuent des recherches approfondies sur une marque avant de postuler. Pour les PME, cela pourrait être un défi – les entreprises de taille moyenne à grande ont une présence en ligne établie et même une réputation de bouche à oreille, les petits employeurs risquent de devenir inconnus et incertains. En 2019, ce secteur investira massivement dans les initiatives de promotion de la marque employeur afin d’attirer les meilleurs talents.

En 2019, les DRH auront besoin d’une stratégie de marque comprenant une équipe de ressources humaines possédant une expérience des médias numériques centrée sur la gestion de la marque. La meilleure pratique consiste à avoir une personne ou une équipe responsable de la gestion de la marque des ressources humaines. Cette équipe se concentre sur la reconnaissance de la marque, la réputation et l’expérience du candidat.

Pour créer une marque forte, les DRH doivent disposer d’une équipe technique dédiée uniquement axée sur la technologie des ressources humaines. Les marques des employeurs sont construites et gérées sur la technologie sous-jacente qui soutient leurs initiatives. La meilleure pratique consiste à faire en sorte que l’équipe technique relève des RH et non des IT. La technologie évolue rapidement. Il est donc impératif que les experts se concentrent uniquement sur la direction et les initiatives des RH. 

Les RH doivent être en avance sur l’évolution de la technologie. Plus le RH est curieux sur le plan technique, plus l’entreprise réussit. C’est plus que lire et disperser son savoir dans des blogs : cela encourage la participation des équipes à des webinaires, à la planification de démonstrations et à la participation à des conférences. L’ouverture d’esprit vers l’exploration des innovations commence par le DRH.

2- Repenser le C dans « CRM »

La gestion de la relation candidat (l’équivalent en RH de la gestion de la relation client dans le marketing) devient rapidement un élément essentiel de toute boîte à outils de recrutement. En 2018, nous avons assisté à une explosion des technologies de gestion de la relation client, notamment avec des solutions innovantes basées sur l’IA qui apporte des fonctionnalités de gestion de la relation client à votre processus de recrutement. En 2019, la demande des candidats et des recruteurs stimulera davantage l’innovation sur ces lignes. 

3- Le social jusqu’au bout

2019 est l’année où la génération Z entre sur le lieu de travail. C’est une génération qui a grandi en ligne, utilisant les médias sociaux pour magasiner, demander des recommandations et même rechercher un emploi. Alors que le recrutement social a pris de l’ampleur en 2018, ce sera un indispensable en 2019. De plus, sur un marché de l’emploi axé sur les candidats, les médias sociaux permettent aux recruteurs de trouver et de se connecter avec des talents passifs.

4 Des stratégies de marketing proactives pour le recrutement

Le marketing de recrutement existe depuis un certain temps, mais des campagnes spécifiques sont généralement liées à un événement d’embauche imminent, à un pic d’usure ou à des changements saisonniers. En d’autres termes, il est de nature réactive. En 2019, cela devrait changer : les recruteurs investissent dans des solutions ou s’associent à des agences, contribuant ainsi à la création d’un dialogue permanent sur l’entreprise – et stimulent ainsi les niveaux d’intérêt des candidats. Il existe déjà un certain nombre d’outils de marketing de recrutement tels que LinkedIn Talent Solutions.

5- Vous ne pouvez pas vous permettre d’ignorer la RGPD

Le règlement général sur la protection des données, ou RPGD, est entré en vigueur en mai de cette année et les fournisseurs de solutions s’efforcent de garantir la conformité de tous leurs produits et services. Et pour cause : les systèmes de gestion des ressources humaines extraient, traitent et stockent des quantités de données candidates, tant pour les possibilités actuelles que futures. Le RGPD donnera aux candidats plus de contrôle sur leurs informations personnelles, et les équipes des ressources humaines doivent s’assurer que leurs modèles de recrutement sont conformes. On peut s’attendre à ce qu’un plus grand nombre de sociétés externalisent leurs besoins en recrutement, préférant s’associer à des experts qui maîtrisent déjà l’impact de RGPD sur les informations relatives au personnel.


Le mot de la fin :

Les exigences, les préférences et les sentiments des candidats seront un facteur majeur de recrutement en 2019. Pour les équipes RH souhaitant accueillir une nouvelle génération de travailleurs, il est donc essentiel de choisir les bons outils, de déployer des analyses robustes pour surveiller les performances et réaligner les stratégies pour avoir un vivier de talents plus efficace et avide de bien faire.

Source infos : Insee, MBO Partners, Thirty Threeus, Freepik (image)

Les SMS, une meilleure expérience de recrutement ?

Previous article

Les réseaux sociaux, une aide pour les salariés ?

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *