0

C’est une question à laquelle beaucoup d’entreprises réfléchissent ces jours-ci, alors que la pandémie mondiale persiste et que le travail à distance est encore en plein essor. Les entreprises qui étaient autrefois fières de leur culture ont sans doute vu leurs employés se tourner vers d’autres moyens de s’engager, comme les “Happy Hours Zoom”, pour se rendre compte que ce n’est pas exactement la même chose.

Maintenant que nous sommes dans une nouvelle phase de travail à distance depuis plusieurs mois, je me suis demandé comment cela commencerait à affecter les cultures d’entreprise à l’avenir… vont-elles se transformer en quelque chose de nouveau ? La culture sera-t-elle renforcée ou atténuée en raison de la distance forcée ?

L’éloignement force les gens à s’adapter. Je pense que cette période de travail à distance forcée a poussé les dirigeants à accepter le travail à distance et, par conséquent, ils voient le rendement du travail augmenter. Cela a également encouragé les gens à réfléchir à la façon dont ils travaillent et cela a favorisé l’empathie. Les gens ont moins de distractions au bureau.

Plus d’accent sur les résultats

On a beaucoup parlé de l’impact du travail à distance sur l’innovation ou des conversations impromptues que les travailleurs ont dans la salle de repos ou dans le couloir. Il est certain que ces rencontres vont disparaître, mais elles seront remplacées par des discussions et des réunions virtuelles. Toute perte devrait être minime. Ce qui est plus susceptible de changer, cependant, c’est une nouvelle focalisation sur les résultats.

L’accent devrait être mis sur la manière dont les gestionnaires évaluent et apprécient les performances et les projets. Lorsque vous êtes à distance, il s’agit moins de se retrouver face à face et si quelqu’un est à son bureau toute la journée. Maintenant, il s’agit plutôt de savoir s’ils ont rendu cette mission et s’ils l’ont bien faite.

Des conversations plus significatives

Notre culture est axée sur le travail en équipe, la collaboration et le plaisir/convivialité. Les gens prennent le temps d’avoir des conversations plus significatives plutôt qu’un rapide “salut” dans le couloir.

Devenir plus empathique

Les employeurs et les dirigeants sont également contraints d’être plus empathiques et plus flexibles en ce qui concerne la vie de leurs travailleurs. Beaucoup de gens se sont fait surprendre dans une visioconférence avec leurs enfants passant en fond ou les appelant ou ont peut-être dû couper un appel parce qu’il se passait quelque chose dans la maison à ce moment-là qui nécessitait leur attention. Ces conversations deviennent plus acceptables sur le futur lieu de travail.

Plus d’exigences envers les managers

Je pense que nous devenons moins liés à un lieu et de fait, les managers deviennent la nouvelle gravité culturelle de l’entreprise. Leur capacité à s’adapter et à faire preuve d’empathie à notre égard de différentes manières, à être flexibles, à obtenir ces résultats, sera vraiment la clé. Les managers qui peuvent faire preuve d’empathie de différentes manières, dans différentes circonstances et faire preuve d’agilité sont ceux qui le sont vraiment. Et n’oublions pas que ce sont les entreprises qui forment leurs manager !

Il y a maintenant une foule d’entreprises qui se sont engagées à maintenir le télétravail. Ces organisations comprennent la nouvelle réalité et s’adapteront à cette nouvelle façon de travailler. Les cultures vont fluctuer. Si votre entreprise finit par retourner au bureau, n’oubliez pas de tirer les leçons de cette période. Cela signifie surtout qu’il faut devenir plus empathique envers les travailleurs et leur donner la flexibilité dont ils ont besoin pour rester productifs.


6 étapes pour assurer la santé financière de vos employés

Previous article

Tous les feedback sont-ils bons à faire ?

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *