0

Peu d’événements peuvent bouleverser le monde entier, et la pandémie COVID-19 en a été un. Au début de la pandémie, les recruteurs ont dû faire face à l’incertitude sur le front de l’embauche tandis que les entreprises peinaient à se maintenir à flot. Pendant ce temps, alors que les licenciements augmentaient et que les offres d’emploi diminuaient fortement, le marché du travail a connu un afflux de candidats.

Pendant longtemps, les candidats ont eu le dessus sur les employeurs sur le marché du travail. Sur ce marché de demandeurs d’emploi, il y avait moins de candidats que de postes ouverts.

La pandémie a changé la donne en transférant le pouvoir aux employeurs, annonçant l’avènement du marché de l’emploi.

La question de savoir qui détient le pouvoir sur le marché de l’emploi est une question d’offre et de demande. Le chômage a atteint un niveau record pendant la pandémie, inondant le marché de demandeurs d’emploi et provoquant un changement de nature du marché du travail. Aujourd’hui, alors que les entreprises cherchent à se remettre du marasme économique, les employeurs et les recruteurs doivent exercer leur nouveau pouvoir avec sagesse. Il est probable que nous resterons sur le marché des employeurs pendant un certain temps à l’avenir.

Maintenant que c’est un marché d’employeurs, deux choses se produisent :

Les demandeurs d’emploi postulent à tous les postes vacants qu’ils peuvent trouver, au lieu de se concentrer uniquement sur les postes qui leur conviennent.
Les recruteurs ont plus de mal que d’habitude à trouver le bon candidat pour le poste.

Cela nous amène à la question primordiale : Que doivent faire les recruteurs et les entreprises pour réussir à recruter lorsqu’ils détiennent plus de pouvoir qu’auparavant ? Cet article donne un aperçu des trois secrets les plus importants pour réussir à recruter en 2021.

Secret n°1

Le premier secret vient d’un proverbe très familier, mais c’est un proverbe que les recruteurs et les responsables des ressources humaines appliquent rarement à leurs efforts de recrutement : les bons outils font les bons ouvriers

Cela ne pourrait pas être plus vrai pour le recrutement. Avoir les bons outils représente plus de la moitié de ce qui est nécessaire quand il s’agit de recruter, surtout quand on a affaire à un grand nombre de candidats.

Les nouvelles technologies ont transformé les entreprises, et celles-ci sont plus que disposées à investir dans des outils qui promettent d’avoir un impact direct sur leurs résultats. Pourtant, les organisations mettent souvent leurs besoins en matière de RH en veilleuse. La qualité des entreprises dépend de celle de leur personnel et pour recruter les bonnes personnes, il faut investir dans les bons outils de recrutement afin de filtrer tous les candidats sur le marché de l’emploi.

Secret n°2

Obtenir une réponse solide à une offre d’emploi était autrefois une préoccupation commune des recruteurs. Dans les circonstances actuelles, il peut être tentant de rechercher des talents sur tous les canaux et toutes les plateformes. Après tout, les demandeurs d’emploi sont partout, de sorte que toute offre d’emploi est susceptible de susciter un afflux de candidatures.

La meilleure solution est de se concentrer sur les canaux les plus pertinents pour le poste que vous cherchez à pourvoir. Limitez vos ouvertures aux plateformes que vos candidats idéaux sont susceptibles de fréquenter. Cela réduira le nombre de candidatures inadéquates. Par exemple, vous pouvez vous concentrer sur LesJeudis pour le recrutement de talents informatiques. De plus, certaines de ces plateformes disposent de techniques de sourcing cachées qui peuvent vous aider à tirer le meilleur parti de vos offres d’emploi.

Secret n°3

Préparez-vous à désapprendre certaines des stratégies qui ont fonctionné pour vous pendant la période pré-pandémique. Commencez par utiliser l’analyse des données pour vous aider à identifier les goulets d’étranglement dans votre processus actuel afin que vous puissiez arrêter d’utiliser des méthodes qui ne sont plus efficaces.

Analysez et passez en revue toutes les étapes de votre processus d’embauche. Vous devez adapter vos stratégies à l’évolution du marché du travail et au passage massif au travail à distance.

Par exemple, la présélection manuelle des CV avec l’aide du responsable du recrutement pourrait constituer un goulot d’étranglement potentiel, étant donné le grand nombre de candidatures qui se déversent dans vos offres d’emploi. De même, cela ne facilite pas votre travail si vous devez donner suite à des courriels ou à des appels téléphoniques plusieurs fois pour chaque candidat.

Pour conclure, les recruteurs doivent-ils faire quelque chose de différent pour réussir sur le marché des employeurs aujourd’hui ? La réponse est, bien sûr : OUI !

Bureau photo créé par gpointstudio – fr.freepik.com

Pourquoi certaines pratiques de recrutement du confinement sont là pour durer.

Previous article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *